Blog EduRespect ---> blog 2 sur les éducations au respect ->

Réponse de Michel DORAIS

samedi 20 août 2005, par philzard

Monsieur Philippe Clauzard, Amicale AGLAÉ,

Je vous remercie de vos bons mots et je tiens à vous dire combien je suis ému de l’honneur que me fait l’Amicale AGLAÉ en me décernant ce diplôme. La lutte contre l’homophobie à l’école est en effet un combat qui ne fait malheureusement que débuter et presque tout reste à faire en ce domaine. Je suis heureux que mon ouvrage MORT OU FIF puisse contribuer à cet effort. Tant les enseignants que les jeunes ont besoin d’outils leur permettant de mieux comprendre et d’affirmer les réalités homosexuelles, lesbiennes et bisexuelles.Or, nous ne le savons que trop, de tels outils manquent cruellement. Comme professeur et chercheur, je me suis toujours préoccupé des groupes injustement marginalisés, en particulier chez les jeunes ; il est éloquent de constater qu’une enquête traitant du suicide chez les jeunes gays puisse enfin servir à sensibiliser les milieux scolaires au sort de ces adolescents. Je suis fier de voir mon ouvrage - qui est le rapport vulgarisé de ma recherche - appuyer ce que nombre d’intervenant-e-s et de militant-e-s répètent pourtant depuis des années : il est plus que temps de faire place à la diversité sexuelle à l’école, lieu privilégié de socialisation et d’apprentissage de la vie citoyenne. Ce diplôme sera accroché bien en vue dans mon bureau afin de rappeler à mes étudiants et collègues chercheurs que parfois notre petite contribution peut aider à faire évoluer les choses. Merci beaucoup et tenez moi, SVP, au courant de vos activités et développements concernant ce thème. Nous avons tout à gagner de l’entraide et de la solidarité.

Michel Dorais, professeur Université Laval, Québec.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0