Blog EduRespect ---> blog 2 sur les éducations au respect ->
Accueil du site > Kiosque aux documentaires : c’est élémentaire ! > Parler de sexualité, c’est élémentaire

LECON DE VIE

Parler de sexualité, c’est élémentaire

mardi 21 juin 2005, par philzard

Garçon ou fille ?

La principale distinction entre un garçon et une fille, c’est qu’ils ont un sexe différent. Toutefois un certain nombre d’autres signes nous amène à identifier un garçon ou une fille : les goûts, le timbre de la voix, le prénom… Parfois on différencie bien trop facilement les deux sexes : on dit que les filles sont plus chanceuses que les garçons parce qu’elles ont un plus grand choix de vêtements et de coiffures. Les garçons sont favorisés parce qu’ils sont plus forts physiquement. Que Peut-on aimer le plus chez un garçon ou chez une fille ? Que peut-on aimer le moins chez un garçon ou chez une fille ? Quels sont les choses que seule une fille peut faire ? Quels sont les choses que seul un garçon peut faire ? En y regardant de près, on constate que peu de choses sont véritablement réservés à l’un ou l’autre sexe. Pareillement, garçons et filles peuvent étudier, danser, faire de la musique, faire du sport, cuisiner, tondre le gazon, avoir des petits amis ou amies. Plus tard, elle ou lui, ils pourront prendre soin des bébés, gagner de l’argent, voyager, faire un métier intéressant, se passionner pour un loisir, avoir un amoureux ou une amoureuse. Et quoi d’autres encore ? Les filles ne sont pas plus des pleurnicheuses que les garçons des durs à cuire. C’est l’image qu’on a voulu leur donner. Cela n’est pas du tout la réalité. C’est ainsi par exemple, qu’une fille ne devrait pas s’interdire de jouer au football si elle en a envie. Ce qui la décourage, c’est souvent l’attitude des autres garçons qui se moquent d’elle quand elle veut participer à ce genre de jeu. Inversement, les filles se moquent parfois des garçons qui s’intéressent à des activités que l’on dit des activités de fille : par exemple danser, faire la cuisine, dorloter les bébés. Et que dire des filles qui se moquent entre elles et les garçons qui en font autant parce que l’un ou l’autre des leurs apprécie les activités couramment réservé à l’autre sexe ? Il faut savoir que les garçons sont capables de tendresse et de douceur comme les filles sont capables d’agressivité et de force. Penser le contraire relève de stéréotypes sexistes, Contrarier les personnes qui ne font pas ce qui est habituellement réservé à leur sexe relève d’une attitude sexiste. Voyons d’autres exemples de comportements sexiste. Connais-tu d’autres comportements sexistes ?

Il y a beaucoup d’avantages à ne pas se limiter à des comportements dits masculin ou féminin. Un garçon qui est à la fois bon joueur de football et bon cuisinier est avantagé par rapport à un garçon qui ne cuisine pas. De même une fille qui pense autant à sa carrière qu’a ses enfants est aussi favorisée par rapport à celles qui négligent de penser à leur profession. Connais-tu des comportements dits masculin ou féminin ?

Un corps qui se transforment ?

Tout au long de la vie, le corps se transforme. Certaines étapes présentent plus de changements de toute sorte que d’autres. C’est ainsi que la est l’un de ces moments de grande effervescence. On peut dire que la puberté est la période où l’on cesse d’être un enfant, c’est le moment ou les organes sexuels se préparent à fonctionner comme ceux des adultes. C’est le début de l’adolescence. Avec la puberté il y a un changement dans le corps comme dans la façon de voir les choses. Le corps prend graduellement nouvelles images. J’ai la figure j’ai le garçon, le corps se redessine sur plusieurs années de croissance. Les principaux signes extérieurs de la puberté chez les filles sont : le gonflement des aréoles et l’apparition graduelle des seins ; l’apparition de poil au pubis, sur les grandes lèvres de la vulve , puis aux aisselles. L’élargissement du bassin (hanches et fesses) et l’Amincissement de la taille. L’apparition de la menstruation. Il arrive fréquemment qu’un sein se mettent à grossir avant l’autre. Il convient de ne pas s’en inquiéter. Il se peut aussi qu’avant l’apparition de la première menstruation, la fillette remarque qu’elle a davantage de sécrétions vaginales. Ces pertes sont naturelles, aussi naturelles que transpirer ou bien avoir de la salive dans la bouche. Les principaux signes extérieurs de la puberté chez les garçons sont : l’apparition de poils au pubis, ensuite au-dessus de la lèvre supérieure et aux aisselles. L’augmentation de la taille des organes génitaux, et de ses testicules ; l’élargissement des épaules et la diminution du timbre de la voix : celle-ci devient plus grave. L’arrivée de la première éjaculation. En règle générale les préoccupations d’enfant cèdent le pas à de nouveaux centres d’intérêt. Si on demeure fidèle à la bande de filles ou de garçon, l’attrait pour les individus de l’autre sexe ou de même sexe se manifeste plus clairement. On s’adonne à des jeux de séduction. On désire tout partager avec son groupe : les mêmes vêtements, les mêmes activités, la même musique. Avec la puberté, filles et garçons deviennent capable de procréer. L’union d’un ovule et d’un spermatozoïde peut occasionner une grossesse et cela même si on a que 12 13 ans. Ton avis, comment fait-on les bébés ! ? À 12 - 15 ans, il y a plusieurs façon d’être une fille ou un garçon. Il y a aussi plusieurs façon d’exprimer sa sexualité de fille ou de garçons. On le fait avec les sentiments : tendresse, amitié, amour. On le fait avec des gestes de tous les jours, par exemple lorsqu’on se sent bien dans son groupe d’amis de sexe différent ou du même sexe. On dit les choses avec les mots ou avec les gestes corporels. On présente aussi des comportements dits sexuels comme taquiner, embrasser, tenir la main. Un comportement sexuel est un exemple une forme de geste de séduction. Les corps parlent différemment selon qu’on est adulte, adolescents ou enfants. Les adultes qui se plaisent, qui se choisissent, ont envie de se rapprocher, de faire l’amour. Lorsque les corps se touchent, on se caresse, on se donne des baisers. Cette gestuelle veut signifier qu’à travers le corps de l’autre, c’est toute la personne que l’on caresse et que l’on aime. Les personnes adultes ont des relations sexuelles parce que c’est une façon de se dire des choses avec le corps et aussi parce que cela leur donne du plaisir. C’est bon, comme rire et ça fait du bien. Dans la rencontre sexuelle, c’est un peu comme si tout le corps, à sa façon, se mettait à rire… Dessine un corps qui rit ! On peut choisir de ne pas avoir d’enfants, le fait de rendre la sexualité reproductrice résulte donc de la décision de la femme et de l’homme. Il appartient a chaque individu d’avoir un ou plusieurs enfants ou de décider de ne pas en avoir. Pour cela, il convient d’avoir recours à des moyens de contraception. Certaines personnes, hommes et femmes sont attirés par d’autres du même sexe. On parle alors d’homosexuels. Ces hommes et ces femmes ont une orientation sexuelle différente. Ils recherchent l’amour, la tendresse, le plaisir sexuel et le respect comme tous les êtres humains. Qu’est-ce que je pense de l’amour ? De la Sexualité ? De la Tendresse ?

Chaque personne est-elle unique ?

Chaque personne est unique. Elle possède son caractère, sa personnalité et ses caractéristiques physiques. Lesquels plaisent plus ou moins d’autres personnes. On a des capacités et des limites. Certains aspects séduisent d’autres individus, d’autres éléments plaisent moins. Qu’est-ce qui me plaît le plus chez moi ? Qu’est-ce qui me plaît le moins chez moi ? Identifies chez quelqu’un qui te plaît, les choses que tu trouves attirantes chez lui ou chez elle. Et les choses qui te déplaisent aussi. Notre capacité d’apprécier une personne varie selon que cette personne possède ou non les qualités que l’on juge plaisantes. Tout cela fonctionne à partir de nos goûts personnels. On peut dire que les êtres humains se rapprochent à partir de leurs besoins, de leurs goûts et de leurs attentes d’autrui. À travers les relations que l’on privilégie, on se donne des marques d’attention et d’affection. On se sourit. On échange un baiser. On se rend service. On établit des relations est différent personne mais aucune de ses relations de tout à fait pareil. Identifie les différentes relations que tu as avec la famille, les amis, les camarades de classe, les voisins… il arrive que certaines personnes veulent profiter des enfants : cela est interdit par la loi. C’est un violent. Il peut arriver à n’importe quel enfant ou adolescent de te solliciter sexuellement par un adulte ou par un autre adolescente. L’important, c’est de savoir que cela existe, de ne pas paniquer et d’exercer sa responsabilité dans une telle situation. Il convient de s’éloigner de ces personnes. Aucun adulte n’a le droit de profiter d’un enfant, Quand bien même cet adulte serait un parent proche, un ami ou une amie de la famille. Cela étant, il ne faut pas confondre le baiser de Noël d’un oncle avec la sollicitation sexuelle d’un adulte. La sollicitation sexuelle est souvent enrobée de chantage. Le but n’est pas de faire peur, mais de savoir que cela existe !

P.-S.

Texte librement inspiré de "ma sexualité de neuf à 12 ans", Jocelyne Robert, les éditions de l’homme au Québec , 1986

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0