Blog EduRespect ---> blog 2 sur les éducations au respect ->

Filles et garçons : cassons les clichés

jeudi 1er septembre 2016, par philzard

jeudi 15 décembre 2011

Les stéréotypes sur le genre ça commence tôt.

Forte de ce constat, la Ligue de l’enseignement de Paris a réalisé des brochures pour réfléchir ensemble, enfants, enseignants et parents, aux clichés sexistes. Philippe Guez et Noella Germain présentent le 14 décembre cette opération importante lancée par la Ligue de l’enseignement vers les écoles parisiennes. "On ne fait pas de leçon de morale, on ne donne pas de ligne de conduite, on demande juste d’observer ce qui se passe."

L’approche par le dessin observé. Observons ce dessin. S’agit-il d’un ours ou d’une ourse ? C’est une des questions posées par la Ligue de l’enseignement de Paris aux écoliers de CP et CE1.

La Ligue, avec le soutien d’une chaîne de cafés, a fait imprimer près de 14 000 brochures destinées aux écoliers de CP et CE1 parisiens. Ces brochures sont téléchargeables en ligne et utilisables par les enseignants des écoles. S’y ajoutent d’intéressants documents pédagogiques pour les enseignants et un livret destiné aux parents car en la matière, il ne s’agit pas d’oublier que cette thématique est sensible et qu’il est préférable d’associer les familles si l’on souhaite des retombées positives des actions de réflexion engagées auprès des enfants. Les élèves sont invités à observer M et Mme Ours(e) dans différentes situations afin de faire émerger les stéréotypes et de les discuter. Ce personnage qui lit avec des lunettes, c’est bien sur M. Ours. Cet autre personnage qui repasse, c’est Madame...

L’approche par la lecture. L’histoire du petit Shou et "La robe de Rose" invitent les élèves à réfléchir en entrant dans la parité par la lecture. La brochure pédagogique jointe invite à découvrir d’autres histoires et à en écrire.

Nous savons que l’éducation nationale véhicule des stéréotypes. En 2008, une étude commandée par la Halde avait montré que les manuels scolaires n’étaient pas indemnes de discrimination sexiste. L’analyse de 29 manuels de collège et lycée montrait que le choix des métiers par exemple reflétait ces stéréotypes. Globalement si les manuels comptaient 3 fois plus d’images masculines que féminines, les premières mettaient dans un quart des cas l’homme en situation dominante. La Ligue de l’enseignement espère faire évoluer les mentalités rapporte le Café Pédagogique.

Article du Café pédagogique : http://www.cafepedagogique.net/lexp...

Voir en ligne : Documents à télécharger pour la classe

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0