Blog EduRespect ---> blog 2 sur les éducations au respect ->
Accueil du site > Mutualisation de pratiques > Programme d’Aglaé Drancy 1997

Stratégies éducatives pour contrer l’homophobie

Programme d’Aglaé Drancy 1997

mercredi 22 septembre 2010, par philzard

Aglaé était l’amicale gay et lesbienne des enseignants. Elle organisa pendant 5 ans, à partir de 1997 diverses manifestations de soutien des personnels enseignants et de promotion de la diversité en milieu scolaire : ligne téléphonique, réunions, colloque, productions, atelier pédagogique, site internet... Ci-dessous quelques moyens d’actions envisagés à l’époque.

- Des moyens concrets pour combattre l’homophobie :

- Opérer un vrai coming out dans les champs éducatifs des questions homosexuelles, en place et lieu où les savoirs scolaires sont délibérément silencieux. Aborder l’homosexualité et la bisexualité dans les disciplines scolaires ; là où il convient... avec tact et sensibilité...

- Questionnez discrètement les étudiants sur leur sexualité. Demandez-leur s’ils se posent des questions sur la sexualité, le fait d’être gay, lesbienne, bisexuel, ou hétérosexuel... parce que dès 14/16 ans la sexualité est souvent très présente dans l’esprit des jeunes, même pendant les leçons qui ne s’y prêtent pas, d’autant qu’à cet âge de nombreux doutes et interrogations assaillent les élèves ; leur en parler, et en profiter pour banaliser le fait d’être homosexuel(le) ou bisexuel(le)...

- Ayez quelque chose dans votre bureau ou votre classe qui mentionne la reconnaissance des relations gay, lesbienne et bisexuelle. Par exemple découpez un article de journal ou de magazine pour votre tableau d’affichage. Affichez un poster centré sur les questions gays et lesbiennes et bisexuelles ; ayez des brochures sur la question, accessibles et visibles...

- Intégrez l’homo-sexualité et la bisexualité dans les discussions, les projets, les tableaux d’affichages, etc. L’homosexualité doit être vue comme un autre mode de vie normal, viable, et présenté de cette manière, intégré sur une base quotidienne et non séparé comme une discussion spécifique.

- Ayez un dossier dans votre fichier pour toute information que vous pouvez recueillir sur les questions gays et lesbiennes ; ayez à portée de main des ressources locales mises à jour.

- Appelez les numéros de téléphone que vous voudriez donner à vos étudiants, pour être sûr qu’ils sont encore valables et offrent de sérieux services. Posez les questions qu’un étudiant pourrait poser. De la même façon visitez les lieux que vous indiquerez aux jeunes afin de pouvoir leur dire ce qu’ils peuvent en attendre, qui ils vont rencontrer (donnez des noms si possible), comment sera l’endroit, comment s’y rendre, les heures d’ouverture, etc...

- Soyez conscient de vos propres limites, de votre propre homophobie, et adressez l’étudiant à quelqu’un d’autre s’il devient difficile pour vous d’être compréhensif et ouvert. Plus vous vous comprenez vous-même ainsi que vos propres valeurs, plus vous pouvez être utile à vos étudiants.

- Développer ou faites connaître les lieux ou groupes ressources (groupe de soutien, groupe de parole, actions de "démythification"...) pour les étudiants gays et lesbiennes, bisexuel(le)s et leurs familles.

- Inclure des questions homo-sexuelles et bisexuelles pour les étudiants et lycéens, les personnels d’éducation dans le journal de l’école.

- Inclure dans son enseignement un travail d’identification des stéréotypes culturels concernant l’orientation sexuelle.

- Faire venir des adultes ouvertement gays, lesbiennes ou bisexuel(le)s dans les classes et les assemblées...

- Inclure dans tous les programmes de prévention (suicide, échec scolaire, prévention MST & Sida, etc)...

Stratégies éducatives contre l’homophobie et le sexisme :

- Nous savons que les études multidisciplinaires ou interdisciplinaires enrichissent considérablement l’enseignement et la scolarité des élèves. Voici quelques pistes d’articulations entre les disciplines ou les savoirs : Homosexualité ; une notion transdisciplinaire, voici quelques exemples : homosexualité et business (en sciences éco) ; homosexualité et démocratie (en histoire) ; homosexualité et ... homosexualité, et des populations périphériques dans la société (en sociologie) notion de pureté et préjugés,stéréotypes culturels...

En bref, nos actions pédagogiques ont toutes pour objectifs : de développer une image positive de l’homosexualité et de la bisexualité, d’identifier et d’éliminer les stéréotypes culturels concernant l’orientation sexuelle, d’esquisser une représentation correcte des rôles et contributions des homos et bisexuels à travers l’histoire, la littérature et les arts, de développer l’acceptation de la différence d’orientation sexuelle et la prise en compte des stéréotypes sexuels chaque fois que l’on enseigne la sexualité ou la tolérance en éducation civique.

Nous revendiquons donc le droit pour nos élèves à une éducation sexuelle plurielle, intégrant une éducation au corps dès la maternelle, une éducation au plaisir et affective, plaçant à niveau égal l’hétérosexualité, l’homosexualité, et la bisexualité, une éducation à la santé (prévention MST,Sida,contraception)- le droit à une éducation à la citoyenneté intégrant toutes les composantes de la société, y compris homosexuelle et bisexuelle, dénonçant les discriminations et les stigmatisations subies par certaines populations, y compris homophobes et sexistes- le droit à un savoir sans exclusive, incluant toutes les connaissances occultées en littérature, histoire, culture... ayant trait de près ou de loin avec l’homosexualité.

- Une politique de prévention : Parce que la répression ne peut suffire à effacer des siècles de réflexes de haine et de rejet homophobes, le gouvernement doit engager une vraie politique de lutte contre l’homophobie, à l’instar de celles menées contre le racisme ou l’antisémitisme, le sexisme.

1-Organiser des campagnes nationales contre l’homophobie (spots tv, affichages,...)

2-Accorder l’asile politique aux victimes de persécutions en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle.

3-Sensibiliser et former les travailleurs sociaux, les professeurs, et les policiers.

- 4-Représentations positives des gais et lesbiennes... auprès des jeunes gais et lesbiennes (média, cinéma, tv, livres...)

- 5-Soutenir les associations luttant contre l’homophobie

- 6-Favoriser le développement d’études gaies et lesbiennes en France

- 7-Créer une autorité administrative chargée de coordonner des actions contre les discriminations et l’incitation à la haine.

Novembre 1999

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0