Blog EduRespect ---> blog 2 sur les éducations au respect ->
Accueil du site > Valise pédagogique Respect Pour Tous > Le refus du racisme... et du sexisme

Le refus du racisme... et du sexisme

vendredi 13 mai 2011, par philzard

Les objectifs de la séquence : A l’issue de cette séquence je suis capable de définir le racisme, de donner des exemples de discriminations racistes vécues au quotidien, d’expliquer en quoi il constitue une discrimination, de citer les grandes étapes de la lutte contre le racisme... Texte introductif : Le racisme, c’est croire qu’il y a des hommes supérieurs à d’autres. On devient raciste parce qu’on a peur de ce qu’on connaît pas. Cependant, tous les hommes appartiennent à l’espèce humaine : il n’y a pas de races, ou plutôt il y a 6 milliards d’êtres différents. Apprendre à ne pas être raciste, c’est connaître, tolérer et accepter les différences des autres. On ne naît pas raciste, on le devient. Afin de ne point détester les autres personnes qui nous sont différentes, il convient d’apprendre à les connaître. Le racisme repose sur une catégorisation erronée de l’espèce humaine, ainsi que sur un ensemble d’idées fausses.

.......................................................................................

C’est à l’école, et dès le plus jeune âge, que s’apprend l’égalité entre les sexes. L’apprentissage de l’égalité entre les garçons et les filles est une condition nécessaire pour que, progressivement, les stéréotypes s’estompent et d’autres modèles de comportement se construisent. Basée sur le respect de l’autre sexe, cette éducation à l’égalité, partie intégrante de l’éducation civique, implique notamment la prévention des comportements et violences sexistes. La déclinaison régionale de la Convention pour l’égalité entre les filles et les garçons dans le système scolaire prévoit des actions dès le plus jeune âge.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0