Blog EduRespect ---> blog 2 sur les éducations au respect ->

HÉROS, HOMO ET MARTYR

Turing le maudit

vendredi 10 avril 2015, par philzard

Alan Turing, génie des mathématiques, a déchiffré les codes secrets nazis et inventé l’ordinateur. Il est bel et bien le grand inventeur du XXe siècle. Mais, le Royaume-Uni lui a imposé une castration chimique parce qu’il était homosexuel. Un livre et un film racontent son révoltant destin. Le destin d’un héros, homosexuel et finalement martyr.

Alan Turing, peu connu alors que ce pacifiste a sans doute sauvé l’Angleterre de la déconfiture pendant la guerre, et qu’il a inventé l’ordinateur, était un drôle de pistolet. Né en 1912, il était un bel athlète, un grand marathonien qui termina cinquième aux éliminatoires des jeux Olympiques, à peine dix minutes après Delfo Cabrera, médaille d’or en 1948.

Fils d’un fonctionnaire colonial, il vit dans une bonne famille d’accueil en Angleterre, puis dans une grammar school, où il fait ses humanités  ; il est nul en latin, grec, français, sports collectifs, et très indiscipliné. Il est malheureux, regarde les marguerites. Il évite un redoublement, soutenu par son prof de mathématiques, en trouvant la solution d’un problème résolu par Leibniz, qu’il n’avait pas lu. Sa mère sait qu’elle a un fils génial  ; elle écrira d’ailleurs sa biographie.

Un jour, il rencontre Christopher Morcom, passionné de science, d’astronomie. Turing tombe amoureux de lui et découvre son homosexualité  ; Morcom entre à Cambridge un an avant lui, et meurt de tuberculose. Turing se met en tête de réaliser ce que Morcom aurait pu faire, suit les cours de Wittgenstein, et dialogue avec lui sur un pied d’égalité.

En 1936, il est enseignant chercheur au King’s college. Mathématicien, physicien, il étudie la théorie des groupes, les probabilités. Il montre que certaines propositions sont à la fois vraies et fausses, Pour y parvenir, il met au poing ce qui deviendra la machine de Turing et donc l’informatique. Cette machine est fondée sur un principe : décomposer une déduction de façon mécanique, appliquer un algorithme. Cela devient une forme de calculateur universel.

En 1939, la guerre est déclarée et les services militaires font appel à lui. Les Allemands utilisent une sorte de machine à écrire qui crypte mécaniquement le texte, elle s’appelle "enigma". La France perd la guerre, les Allemands changent de code très souvent, le complexifie. Les polonais qui ont mis au point une machine à décrypter sont vite dépassés. C’est là que Turing intervient. Il casse les codes des sous-marins torpilleurs jours après jours, A mesure que les codes des ennemis évoluent et se complexifient, Alan Turing conçoit des machines de plus en plus puissantes. Cette activité était si secrète que Churchill ordonna de détruire à la fin de la guerre les machines, et l’on a rien su d’elles avant 1970.

Turing n’est pas qu’un homosexuel. Il est aussi un solitaire, un farfelu, un décalé qui a des rapports difficiles avec les autres, qui lui paraissent brutaux et illogiques. Voire bornés. Il n’est à l’aise qu’avec les scientifiques de haut vol ou d’autres individus insolemment libres et intelligents comme lui. Son orientation sexuelle, alors illégale, l’isole davantage et le cantonne dans le secret, tout comme ses activités pour les services secrets. Il a pour passion la raison et le raisonnement. Ce qui le rend également suspect et encore plus déviant d’une « norme ».

Pour ses services rendus, il est médaillé ; Toutefois, il devient vite l’objet de surveillance, Plusieurs de ses collègues, notamment homosexuels, sont passés à l’est en cette période de guerre froide. Il n’en faut pas plus pour l’amalgame et l’équation suivante : un génie du chiffre, solitaire, asocial, ancien de Cambridge, et homosexuel est un espion en puissance.

Rejoignant Manchester, Turing défend le projet d’intelligence artificielle. Il met au point le premier ordinateur qui fonctionnera en juin 1948. Il cherche à créer une machine douée de pensée et d’autonomie. Une intelligence capable d’apprendre, de réagir, de prévoir.Capable d’initiative. Turing crée un test en 1950 permettant dans un dialogue de savoir si l’on s’adresse à un être humain ou à une machine. Plus tard, il s’intéresse au vivant à reproduire artificiellement. Ce qui échappe au déterminisme mathématique le mobilise alors. Mais la question de l’intelligence artificielle est quelque chose qui passe mal en Angleterre en 1950.

A la suite d’un vol par un amant occasionnel, Turing va porter plainte auprès du poste de police, prenant le risque de dévoiler les circonstances du vol. Il est donc logiquement accusé d’homosexualité et prétend devant la Cour n’avoir rien à se reprocher. Il est pourtant condamné. On lui propose la castration chimique, qu’il accepte. Des hormones féminines lui font pousser les seins. Son corps d’athlète s’empâte. Il s’ensuit une terrible dépression. En 1954, à 41 ans, il croque une pomme empoisonnée. On parle de suicide, d’autres et sa mère parlent d’assassinat. 40 ans plus tard, en 2009, l’informaticien John Cumming demande à la Grande-Bretagne des excuses, qui sont refusées. Nouvelle tentative en 2012 avec une pétition à l’appui. Le soir de Noël 2013, la reine le gracie à titre posthume...

Voir en ligne : Film « Imitation Game », sur Alan Turing : déçus, déçus, déçus...

P.-S.

OBS CULTURE | 14 avril 2015 - 18h04 Un cahier dans lequel le mathématicien britannique Alan Turing, le "briseur de codes nazis", avait consigné des notes a été vendu lundi 13 avril aux enchères à New York pour 1 million de dollars, annonce la maison BonhamsIl s’agirait de l’unique manuscrit encore en circulation d’Alan Turing.

AFP ACTUALITÉS | 6 février 2015 - 13h30 L’acteur britannique Benedict Cumberbatch, en lice pour un Oscar et un Bafta du meilleur acteur pour son interprétation du mathématicien Alan Turing, briseur de codes nazis dans "Imitation Game", incarne la finesse de l’esprit britannique partie briller à HollywoodNommé pour le Golden Globe...

OBS LES INTERNETS | 10 juin 2014 - 20h30 Créé par Alan Turing dans les années 1950, ce légendaire test vise à déterminer si un logiciel est doué de pensée et capable de reproduire l’intelligence humaine...

OBS LES INTERNETS | 10 juin 2014 - 20h30 Alan Turing a jeté les bases de l’informatique moderne : certains voient même dans le logo d’Apple un hommage à ce mathématicien anglais. Alan Turing n’est pas pour autant célébré en héros, mais persécuté en raison de son homosexualité. En décembre dernier, Alan Turing a bénéficié d’une grâce accordée par la Reine.

MONDE | 23 juin 2012 - 11h51 La communauté scientifique mondiale commémore ce samedi 23 juin le centenaire de son fils mal aimé et père de l’informatique moderne, le génie des mathématiques britannique Alan Turing... Malgré cette reconnaissance scientifique, Alan Turing fait l’objet, à la fin de la guerre, d’une véritable persécution en raison de son homosexualitéAyant accepté la deuxième peine, Alan Turing se voit injecter des hormones féminines réduisant sa libido...

http://tempsreel.nouvelobs.com/tag/...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0