Blog EduRespect ---> blog 2 sur les éducations au respect ->
Accueil du site > A lire, essentiellement ! > Parcours scolaires & trajectoires professionnelles différenciées (...)

Conversations sur le sexisme, par Philippe Clauzard

Parcours scolaires & trajectoires professionnelles différenciées (Lycée)

Extraits du livre paru en 2010 chez l’Harmattan

vendredi 20 mai 2016, par philzard

Problématique : Les filles réussissent souvent mieux que les garçons. Mais leur réussite scolaire ne se transforme pas encore en réussite sociale. Les choix d’orientation des filles et des garçons sont différents. Peu de filles s’orientent vers les filières scientifiques et technologiques ; certaines, pourtant, le souhaitent, mais, sous l’influence de divers facteurs, beaucoup d’entre elles finiront par exprimer un choix d’orientation professionnelle beaucoup plus traditionnel. Peu d’entre elles réussiront à maintenir leur projet.

Objectifs pédagogiques : Conduire les élèves à prendre conscience de l’aspect stéréotypé des choix professionnels, les aider, par l’élaboration d’un argumentaire, à remettre en cause les idées reçues, et à prendre conscience de la possibili- té de transgresser certaines normes pour se construire en tant qu’être autonome, identifier les raisons sur les différences de choix d’orientation professionnelle (les pratiques scolaires, les modalités d’accueil, le poids des traditions, les contenus des cours, l’auto-évaluation des élèves, les ambitions profes- sionnelles selon le sexe...) et les conséquences de ces choix sur les parcours professionnels (critères d’insertion, difficul- tés d’insertion, manque de mobilité, flexibilité des emplois, « plafond de verre », etc.). Outils : Le travail de réflexion s’effectue à partir de scéna- rios affichés ou distribués. Chaque texte de scénario est collé sur une fiche cartonnée. Ces textes présentent des situations problématiques, auxquelles les élèves devront apporter des solutions et les justifier, en répondant aux questions posées après la brève présentation de la situation.

Déroulement de la séance :

- Phase 1 de réflexion et d’élaboration : Distribuer un texte par groupe (3 ou 4 élèves). Dans un premier temps, chaque élève réfléchit individuellement pendant 10 minutes, ensuite un rapporteur est désigné et chaque groupe élabore collectivement des solutions aux situations différentes (30 à 45 minutes).
- Phase 2 de restitution au collectif : Chaque rapporteur de groupe lit son texte à la classe. Les différentes solutions et arguments sont inscrits au tableau. Tout est recevable pour l’instant (20 mn)
- Phase 3 de synthèse finale : La discussion qui s’engage ensuite, avec la classe entière, permet de valider ou invalider les solutions proposées et de compléter l’argumentaire. La controverse est admise pourvu qu’elle soit argumentée. Un texte - consensus pour l’ensemble des situations est rédigé par l’ensemble de la classe (30 mn).
- Évaluation : au regard de l’évolution des choix d’orientation scientifique en hausse pour les filles.

Variantes : Les différentes situations ou scénarios peuvent devenir des saynètes à jouer lors de jeux de rôles. On peut inviter les élèves à interpréter (théâtralement) leurs réponses données aux situations problématiques ou conflictuelles en phase 2. Il est utile de trouver d’autres exemples de situations problématiques du même ordre, et d’y apporter des solutions.

- Textes d’étude :

- Aline a 15 ans, elle est en classe de 3e. Elle souhaite être pilote de ligne. Son père l’encourage dans cette voie. Sa mère la décourage, prétextant que ce n’est pas un métier où les filles sont nombreuses et que, si plus tard elle veut fonder une famille, ce métier peut être un handicap.
- Que pensez-vous de la réaction des parents ? Que peut-on conseiller à Aline ?

- Fabrice a 15 ans. Il est en 3e. Depuis 2 ans, suite à une visite dans une crèche, il imagine très bien, plus tard, exercer un métier dans le domaine de la puériculture. Ses parents ne l’encouragent pas dans cette voie. Ils disent que ce n’est pas un métier pour un garçon. Que ferais-tu à la place de Fabrice ? Christelle est en classe de terminal S. Elle réussit bien dans les matières scientifiques, or, après le baccalauréat, elle souhaite s’orienter vers une carrière d’interprétariat.
- Donnez des arguments à Christelle : a/pour l’encourager à poursuivre vers la voie scientifique, b/pour l’encourager à poursuivre vers l’interprétariat.

- Brigitte est en classe de 3e, elle souhaite entreprendre une formation en électrotechnique. Son professeur de français ne l’y encourage plus. Elle suggère qu’elle aurait peut-être plus de facilité à trouver un emploi après sa formation, si elle suivait une section BEP « métiers du secrétariat » Brigitte est perdue entre son souhait et les conseils de son professeur, dont l’avis est important pour elle. - Que pourrait-on conseiller à Brigitte ?

Quelques pistes pour prolonger les activités :
- Rencontres, débats, conférences avec intervenants extérieurs : femmes ingénieurs ou exerçant un métier non traditionnellement féminin, jeunes filles engagées dans des formations scientifiques et techniques (du lycée professionnel aux classes préparatoires)...
- Expositions multimédias (affiches, vidéo, photos...) sur des représentations stéréotypées sur les métiers, sur l’élargissement des choix professionnels, sur les carrières réussies de certaines femmes...
- Visites d’entreprises diverses et de lieux de formations (à des métiers non traditionnels pour les femmes) ; stages en entreprises pour des fonctions non traditionnelles pour les filles, mais aussi les garçons...
- Actions de « coaching » pour retrouver l’attrait et le ni- veau dans des matières scientifiques et mathématiques pour les filles (littéraires pour les garçons), travail sur la relation aux objets techniques, la relation aux mathématiques, la relation aux lettres...
- Actions centrées sur le rapport des filles aux disciplines scientifiques : par exemple, championnat féminin de mathématiques...
- Actions centrées sur les représentations professionnelles, les rôles assignés aux hommes et aux femmes, les raisons d’orientations scolaires et professionnelles différenciées, la chasse aux stéréotypes relatifs aux métiers et aux carrières, au moyen de grands « jeux de rôles » ou du « théâtre forum »...
- Réflexions approfondies sur la question actuelle du « plafond de verre » : l’impossibilité pour des femmes compétentes d’accéder à des postes de responsabilités supérieures : partages d’expériences, réseaux relationnels, curri- culum vitae anonymes sur la question du sexe de la personne, etc. : y réfléchir, c’est déjà vouloir changer les perspectives...

Voir en ligne : Pour commander le livre, lire plus...

P.-S.

Scénarios extraits de la brochure : « Égalité des chances, pour une pédagogie de la mixité, ACTIONS ! » sous la direction de Catherine Morbois, Déléguée régionale aux Droits des Femmes, Préfecture d’Île-de- France, CIO des académies de Paris et Créteil, janvier 1999.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0