Blog EduRespect ---> blog 2 sur les éducations au respect ->
Accueil du site > Actualités sélectives EduRespect > Christophe Beaugrand se confie sur la GPA : "je me suis senti tout de suite (...)

Christophe Beaugrand se confie sur la GPA : "je me suis senti tout de suite papa"

dimanche 17 octobre 2021, par philzard

D’aussi loin qu’il s’en souvienne, Christophe Beaugrand a toujours désiré être papa. “J’ai évolué dans un foyer où les valeurs familiales étaient très fortes pour nous. Naturellement, on se dit que l’on va fonder une famille à son tour, même petit. Sauf que très vite je me suis rendu compte que j’étais homosexuel”, confie-t-il au HuffPost LIFE

Le journaliste de TF1 se confie pour la première sur son parcours dans un livre, depuis son enfance, en passant par sa discussion avec sa mère autour de l’homosexualité jusqu’à la GPA qu’il a réalisé avec son mari Ghislain Gerin. Le récit de son aventure de papa est à retrouver dans l’ouvrage Fils à papa(s) publié aux éditions Plon le 7 octobre. Une GPA éthique Leur histoire de parents débute un peu avant 2018. Cette année-là, le couple décide d’entamer une GPA à l’étranger après avoir d’abord regardé s’il n’était pas possible de se tourner vers l’adoption. Christophe Beaugrand et Ghislain Gerin se documentent alors sur la marche à suivre et s’attachent à faire le choix le plus en adéquation avec leurs valeurs. “Il existe aux États-Unis et au Canada ce que l’on appelle des GPA éthiques, qui se font totalement dans le respect de la femme […] Il y a une donneuse d’ovocytes et une femme porteuse. Il ne faut pas que ça soit des femmes dans le besoin”, constate Christophe Beaugrand.

Après plusieurs échanges, ils se tournent vers une agence aux États-Unis avec qui ils construisent le début de ce nouveau chapitre. Des entretiens par Skype sont réalisés avec 4 ou 5 femmes et ce sont elles qui choisissent les couples. Christophe Beaugrand et Ghislain Gerin sont sélectionnés par Whitney.

Pendant près d’un an, les deux familles, Christophe Beaugrand et son mari, Whitney et le sien, vont vivre au rythme des analyses médicales et des messages envoyés sur WhastApp. Malgré la distance, des liens se créent, si bien qu’aujourd’hui, les deux couples discutent toujours quotidiennement. Cet “amour” entre eux, comme le décrit Christophe Beaugrand, se concrétise en novembre 2019. Les Français se font appeler : Valentin est sur le point de naître. Le moment de l’accouchement reste précieux. “J’ai toujours les larmes aux yeux quand j’en parle, car ça va au-delà de tout ce que l’on peut comprendre.”

Voir en ligne : Source et article complet du HuffPost

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0