Blog EduRespect ---> blog 2 sur les éducations au respect ->
Accueil du site > Docs en stock le relais > Pseudo-théorie du "Grand Remplacement"

Pseudo-théorie du "Grand Remplacement"

mercredi 20 mars 2019

La théorie est d’essence raciste, puisqu’elle se fonde sur la question de la couleur de peau et de l’ethnie comme critère d’appartenance. Peu importe qu’une personne soit née en France de parents français depuis plusieurs générations, si elle n’est pas « caucasienne », elle est donc un élément du « remplacement ». A cette aune, les habitants noirs des Antilles, par exemple, seront considérés comme des « remplaceurs » même s’ils sont français depuis des générations, quand un enfant d’immigré italien ou polonais venu de l’étranger, mais « blanc », ne sera pas concerné. De même, que faire de la mixité et du métissage dans ce comptage ? Un parent maghrébin suffit-il à être classé dans les « remplaceurs » ? Et un grand-parent ?

Du reste, les chiffres contredisent l’essentiel de la thèse. Même en comptant très largement les migrants et descendants de migrants non européens, on peine à parvenir à 5 % de la population française. On est donc très loin d’un « remplacement ».

Voir en ligne : Eclairages sur la pseudo-théorie du "grand remplacment" par les Décodeurs du Monde, plus d’infos ici

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0